La salle d’exposition permanente

Elle est ouverte au public en septembre (de la fête de Neuville jusqu’au Journées européennes du Patrimoine) et sur demande (pour les scolaires et les particuliers).

Elle a été rénovée en 2014, pour l’inauguration du Centre Archéologique et Historique André-THIBAULT. En entrant sous la véranda, une très grande vitrine montre que la région est occupée depuis la Préhistoire et que le lieu-dit « Saint-Germain » fut une ancienne seigneurie et une paroisse, puis une commune à part entière avant d’être rattaché à Neuville lors de la fondation de l’hospice dans l’ancien château légué par Pierre LEBRUN.

Ouvrant à gauche de la véranda, la  salle d'exposition principale est composée de trois espaces :

  • Espace entièrement rénové  DE LA PRÉHISTOIRE AUX GAULOIS : 8 vitrines et de nombreux panneaux explicatifs présentent l’évolution du climat, de la faune, de la flore, de l’homme, de son outillage, de son mode de vie et de ses croyances. Des objets reconstitués permettent aux plus jeunes de comprendre cette longue période.

  • Espace LA PÉRIODE GALLO-ROMAINE (en cours de rénovation mais visitable) : 9 vitrines présentent de nombreux objets trouvés dans le Neuvillois au cours de ramassages ou de fouilles archéologiques. On peut voir différents types de poteries et de meules ainsi que des objets en bronze comme les pièces du dépôt monétaire de St-Lyé-la-Forêt ainsi que la médaille dite de Périnthe découverte sur un site de villa.

  • Espace DU MOYEN-AGE A NOS JOURS (en cours de rénovation mais visitable) : on peut découvrir des morceaux de sarcophages de la nécropole mérovingienne de Chilleurs-aux-Bois, commune proche de Neuville-aux-Bois, deux squelettes, une dalle funéraire du XIIème siècle et dans 5 vitrines, des objets trouvés dans les tombes de la nécropole ainsi que des céramiques plus tardives de Nibelle, Bougy-lez-Neuville et Chambon-la-Forêt. Enfin, des plans anciens présentent l’évolution du bourg de Neuville et l’on termine la visite par les restes (modillon sculpté et enseigne) d’une auberge datant du XIVème siècle démolie dans les années 1970.

En voir plus